navigation

Formation des maîtres: le torchon brûle entre les présidents d … 1 juillet, 2009

Posté par pronti dans : hebdomadaire actualitas , trackback

Alors que les occupations et les manifestations d’universitaires ont pris fin le 4 juin, la CPU a annoncé mercredi qu’elle quittait la commission de réflexion mise en place sur la mastérisation, en raison de la publication de projets de décrets anticipant le résultat des travaux.La commission, mise en place par le gouvernement durant le mouvement des universitaires, devait rendre son rapport portant sur la mastérisation et la réforme de la formation des maîtres le 15 juillet. »Prenant acte de ce que le ministère de l’Education nationale refuse de revenir sur les dispositions permanentes des décrets relatifs au recrutement des enseignants, et dans la mesure où ces dispositions permanentes anticipent le résultat des travaux », la Conférence des présidents d’université (CPU) a annoncé mercredi dans un communiqué qu’elle suspendait sa participation à cette commission.Le président de l’université Toulouse-II Le Mirail, Daniel Filâtre, qui co-pilotait cette commission dite « Marois-Filâtre », a décidé de faire de même, précise le communiqué de la CPU.

« La CPU, en accord avec les conférences de directeurs d’IUFM, de lettres et de sciences, continuera à travailler, indépendamment, pour élaborer des conclusions, propositions et recommandations dans les semaines à venir », précise le communiqué.La CPU déclare toutefois qu’elle « reste ouverte aux propositions du ministère de l’Education nationale qui permettraient de rétablir un dialogue paritaire » entre l’Education nationale et l’Enseignement supérieur.Les décrets contestés, rendus publics le 27 mai dernier lors d’un comité technique paritaire, de source syndicale, pourraient être promulgués fin juin.Le syndicat étudiant UNEF, comme les syndicats d’enseignants, avait alors dénoncé un « passage en force de Xavier Darcos (…) alors que les groupes de travail sur les modalités de formation et de recrutement des enseignants après 2011 n’ont pas rendu leurs conclusions, et que la commission Marois-Filâtre vient à peine de débuter ses travaux ». »Dans les concertations sur la réforme de la mastérisation, les différentes organisations présentes autour de la table (…) ont eu à effectuer de nombreux rappels à l’ordre quant à la méthode loin d’être irréprochable, particulièrement du côté du ministère de l’Education nationale », déclare la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) dans un communiqué diffusé mercredi.

Conformément à la loi « Informatique et Liberté » n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d’accès et de rectification sur ces données nominatives.

Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu’elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.

Source:

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20090610.FAP7428/formation_des_maitres_le_torchon_brule_entre_les_presid.html

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
voles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | climss
| dolispessges
| Blog du niveau intermédiaire